Rygel le XVIème









Pages en ligne

Episode 1

page 001   page 002  


Episode 2

page 001   page 002   page 003  


Episode 3

page 001   page 002   page 003  


Episode 4

page 001   page 002  

Episode 1



Dans le luxueux palais royal d'Hyneria se déroulait une réunion des plus importantes. L’armée des Pacificateurs s'était déplacée en grande trombe pour discuter d'une alliance possible avec ce valeureux royaume. Voilà plusieurs cycles que les discussions entre les deux peuples étaient entamées et le Dominar Rygel le XVIème n'était toujours pas convaincu par ses interlocuteurs.

— Allons, ricana le Dominar. Vous n'êtes pas sérieux ?

— C'est une proposition des plus sérieuses au contraire, majesté, répondit Bishan, le cousin de Rygel.

— Nous sommes des Pacificateurs, commença l’amiral Sodge, qui avait entamé les négociations plusieurs Weekens auparavant. Différents peuples nous engagent pour maintenir l'ordre et l'harmonie dans la galaxie. Nous voulons à présent en faire profiter les Hynériens.

Ce discours, que les Pacificateurs devaient servir à tous les peuples avec lesquels ils voulaient s'allier, était plutôt convainquant sur le papier. Mais le Dominar n'avait aucune confiance en eux et préférait rester maître exclusif de son royaume. D'autant que les Sébacéens avaient la réputation terrible de trouver amusant de torturer et décapiter les Hynériens, qui n'étaient pour eux, sûrement, que de petites créatures sans défenses, des jouets amusants. La réunion durait depuis déjà plusieurs Arns quand il décida d'y mettre un terme, ennuyé et pressé d'aller se reposer. Son cousin Bishan intervint alors :

— Tu n'es pas sérieux, Dominar ? Les Pacificateurs pourraient nous assurer la prospérité.

— Nom d'un Yotz, jura-t-il, tais-toi Bishan, répondit le Dominar, exaspéré. Mon royaume est composé de centaines de planètes et je règne sur plus de six cents milliards de sujets. Les Hynériens sont prospères. Je n'ai nul besoin d'être sous le joug d'un régime totalitaire comme le leur.

Alors que Bishan ravalait sa salive et ses paroles, l'amiral Sodge, représentant Sébacéens, se leva, le visage crispé. Les paroles de Rygel l'avaient visiblement contrarié.

— Frell, cela suffit, nous ne sommes pas venus pour nous faire insulter.

Alors qu'il se retournait et commençait à partir, le Dominar sourit d'un air narquois et actionna d'un doigt le moteur de son trône anti-gravité qui s'éleva au-dessus du sol et se dirigea vers la sortie menant à sa suite. Bishan regarda son cousin puis les Pacificateurs qui sortaient et décida de les suivre, en courant comme il le pouvait sur ses minuscules jambes.

— Attendez ! supplia-t-il. Il n'a pas réfléchi…

Rygel arqua un sourcil en regardant vers son vieux cousin qu'il n'estimait guère. "Quel pleutre, quel imbécile. Quand je le reverrai, je lui donnerai de mes nouvelles. Me proposer une alliance avec ce peuple conquérant, quelle idée stupide et insensée !"

Les Pacificateurs étaient une armée Sébacéenne qui gouvernait une grosse partie de la galaxie. Voilà plusieurs cycles qu'ils agrandissaient leur puissante armée en concluant des pactes avec de nombreux peuples civilisés et puissants, tels les guerriers Luxans, ou riches comme les Delviens. Les Pacificateurs s'étaient donnés comme mission de faire régner l'ordre et remplissaient leur devoir par la force. Seuls les Nébaris et les Scarans avaient encore les moyens de s'opposer à eux.

Même s'il n'avait pas le pouvoir de faire de même, le Dominar ne souhaitait pas pour autant pactiser avec les Pacificateurs. L'armée Hynérienne n'était guère puissante et avait été durement malmenée par une longue guerre contre les Charrids, qui s'était soldée par la mort de plus d'un milliard d'Hynériens. De plus, Rygel souhaitait conserver la liberté et l’autonomie de son peuple, même si les Pacificateurs pourraient les protéger contre les Charrids, ceux-ci étant alliés aux Scarans, ennemis éternels des Sébacéens. Il savait très bien la servitude que cette protection lui en coûterait.

Las de penser à la politique, Rygel rejoignit le salon royal pour enfin profiter de son repas, qui, comme les autres soirs, serait copieux. Les Hynériens étant pourvus de trois estomacs, et au vue de son statut, les repas du Dominar étaient toujours riches et luxueux. Pour se distraire, il avait invité ses épouses et ses nombreuses progénitures qu'il connaissait peu, à se restaurer avec lui. Quand ce fut terminé, il partit faire un tour aux bains royaux où il nagea longuement, très agile dans cet environnement. Puis, il rejoignit sa chambre, où une concubine l'attendait lascivement. C'était un autre plaisir que son statut de souverain lui permettait de satisfaire, en plus de celui que lui procuraient ses nombreuses épouses. Il fuma sa pipe Hynérienne comme tous les soirs, puis passa une nuit d'amour avec la jeune concubine. Sous le coup du plaisir, il s'endormit, chose courante chez les membres de son espèce.

Quand il se réveilla, il n'était plus dans son lit, mais enfermé, aux mains des Pacificateurs...




page précédente        page suivante

Commentaires sur farscape :

Pas encore inscrit ?

BelXander   le   05/06/2012

Première page très sympa, qui pose bien les bases et lance l'intrigue.