Rygel le XVIème









Pages en ligne

Episode 1

page 001   page 002  


Episode 2

page 001   page 002   page 003  


Episode 3

page 001   page 002   page 003  


Episode 4

page 001   page 002  

Alors qu'il était bientôt l'heure de la distribution de Cubes, Rygel prit plusieurs tenues royales dans sa commode d'appoint et en fit une boule qu'il glissa grossièrement sous ses draps. Puis, il ouvrit de nouveau la trappe. Il accrocha un bout d'une autre de ses tenues, qu'il avait déchiré préalablement. Il laissa son trône dans un coin et descendit. Pour finir, il se faufila sous le lit et attendit que le garde passe, ce qui arriva quelques minutes plus tard. Le garde déposa des Cubes à l'intérieur de la cellule en les faisant passer sous les barreaux. Il jeta un coup œil très rapide dans la salle et vit que le Dominar était allongé dans son lit.

— Eh ! dit-il. Dominar ! C'est l'heure de ton repas ! Si tu ne manges pas tes cubes, je viendrai les reprendre.

Sur ce, le garde continua sa distribution de Cubes de cellule en cellule. Une fois son service terminé, il refit le tour et repassa devant la cellule du Dominar, le prisonnier le plus important de ces cellules. Les Cubes n'avaient pas été mangés, ce qui l'étonna, les Hynériens étant réputés pour leur appétit. Il jeta alors un coup d'œil vers le lit du Dominar où il semblait toujours allongé. Le garde remarqua une chose étonnante, le prisonnier était couché exactement dans la même position qu'une Arn auparavant. Ce détail lui parut très bizarre. Le prisonnier était important, un roi, et il était vieux. Il en avait l'air en tout cas, difficile d'en juger pour le Pacificateur, les Hynériens avaient tous l'air vieux pour lui. Toujours est-il que ce prisonnier important n'avait pas donné signe de vie depuis une Arn, il n'avait ni mangé, ni bougé. Le garde fut soudainement envahi par l'inquiétude. Le Dominar sous sa responsabilité serait-il mort dans son sommeil ?

— Frell ! Cracha-t-il. Fallait que ça m’arrive à moi…

Il s'avança vers la cellule, fit passer son badge sur le boîtier de contrôle à droite de la porte et celle-ci s'ouvrit. Il s'approcha rapidement du lit et souleva le drap sensé couvrir le Dominar. En dessous, il ne découvrit que des vêtements et, inquiet, plongea ses mains dedans pour être sûr qu'il n'était pas en dessous. Puis, il se retourna et examina la pièce dans son ensemble. C'est là qu'il remarqua qu'une trappe, qu'il n'avait jamais repéré, était ouverte. Un bout de tissus y était accroché. Le Dominar aurai-t-il pu s'échapper par-là ? Il dégagea les affaires sur la commode et la tira jusque sous la trappe. Puis il monta sur le meuble pour essayer d'atteindre l'endroit où elle menait. Il espérait qu'il ne s'agisse pas d'un conduit quelconque où le petit Hynérien aurait pu se faufiler. Il se hissa en haut à la force de ses bras et constata que ce n'était qu'une pièce sensée accueillir des câbles, pour les réparations sûrement. La pièce était minuscule, faite pour accueillir un technicien seul. Le Dominar ne s'y trouvait pas, sinon il le verrait. Il n'avait pas pu s'enfuir par la non plus. Le garde décida donc de redescendre et se laissa tomber sur le sol.

— Frellnik, râla-t-il en regardant partout autour de lui, où es-tu ?

Le garde ne voyait pas comment le prisonnier avait pu s'enfuir, il était forcément dans cette pièce. Mais où ? C'est alors qu'il vit le lit et comprit : l'Hynérien était forcément caché là dessous. Il saisit le lit par en bas et le souleva avec force jusqu'à le projeter en arrière. Mais il constata qu’il n'y avait pas de trace du prisonnier là non plus. Il regarda affolé dans toute la pièce. Le Dominar n'était plus là. Il sortit de la cellule et regarda au loin, d'un côté, puis de l'autre. Mais pas de traces du prisonnier. Celui-ci avait dû s'enfuir pendant qu'il regardait dans la pièce destinée aux câbles.

— Frell ! Grogna le garde.

Puis il sonna l'alarme.



page précédente        page suivante

Commentaires sur farscape :

Pas encore inscrit ?