SG-20









  Saison 1

Episode 1 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 2 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7
Episode 3 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 4 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
Episode 5 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 6 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7
Episode 7 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 8 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
Episode 9 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9

Cette création est une fan-série, créée pour le plaisir par un fan pour des fans et n’a pas pour but de concurrencer ou de faire du tort à tout ce qui se rapporte à l’univers StarGate (films, séries, produits dérivés…).

StarGate ne m’appartient pas et est une marque de Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc. All Rights Reserved. Tous droits réservés.

Interdiction de copier ou d’utiliser, même partiellement, de distribuer, ou de publier cette réalisation sans l’accord de leurs deux auteurs. Merci.


Une fan-fiction créée par BelXander. Retrouvez-nous sur Facebook :


Résumé des Épisodes Précédents :

L’équipe française, SG-20 s’est donc reformée avec à sa tête son ancien chef, le major Alex Raziel. Lors de la première mission du nouveau groupe, qui devait être une banale exploration, les militaires ont découvert une planète anciennement sous le contrôle d’un Goa’Uld, le terrible Apis. Là, ils ont réussi à apprendre qu’au moins un de leurs compatriotes serait détenu par ce dernier. L’espoir est alors réapparu pour Raziel qui rêve de revoir ses amis vivants.



Épisode 3 : Une Piste À Exploiter


Écrit par : BelXander ; Scénario de : BelXander & Loïc Solaris

Relu et Corrigé par : Loïc Solaris & Elanor


Le major Alex Raziel rongeait son frein. Cela faisait maintenant deux semaines que SG-20 était rentrée de PJ4-492, la planète zoo d’Apis. Là-bas, il y avait appris que ce dernier détenait au moins un de ses anciens camarades, si ce n’est tous. Mais depuis, il n’avait rien fait pour leur porter secours. Il ne savait pas comment faire. Il les savait vivants, enfin il l’espérait, mais ne pouvait pas foncer sur n’importe quelle planète à leur recherche. Cela le frustrait. Il tournait en rond dans sa chambre, ne sachant que faire. Puis, il s’assit d’un geste brusque sur son lit, pour y retomber sur le dos. Il fallait qu’il trouve un plan.


Les membres de SG-20 voyaient bien que leur chef n’était pas bien depuis leur retour. Ils essayaient de le faire changer d’air, lui faire oublier ses amis, mais ils n’y arrivaient pas. Ils avaient bien réussi à le faire venir dans la salle d’entraînement peu après la mission, mais le major n’y était pas resté longtemps.

Néanmoins, le reste du groupe continuait de s’entraîner. Si le major voulait retrouver ses amis, les quatre nouveaux devaient être au maximum de leur forme et de leurs compétences pour pouvoir l’aider. Ils n’arrêtaient pas de s’entraîner. La première mission ne s’était pas déroulée comme ils l’espéraient et ils ne voulaient pas que cela se reproduise. Ils ne voulaient pas voir leur chef, qui était devenu leur ami après seulement quelques heures de rencontre, dans cet état. Les quatre hommes essayaient toute sorte de combine pour entraîner le major dans des activités tant physiques que d’esprit. Si la musculation ne fonctionnait pas, le major devait bien vouloir faire autre chose. Les quatre français essayèrent de faire jouer leur « commandant », grade de l’armée française qui devenait major aux Etats-Unis, à des jeux de société, à des jeux vidéos, à des sports mais rien n’y fit. Le major abandonnait toute activité après quelques dizaines de minutes, prétextant une douleur aux côtés ou des maux de têtes.

Lors de la dernière mission, le major avait été blessé par une des créatures qu’avait créée Apis. Tout son flanc droit avait été ouvert, mais après quelques jours de repos, Janet Fraiser, le médecin en chef du complexe de la Porte des Étoiles, avait diagnostiqué qu’il était apte à reprendre le service actif. Ce n’était donc qu’une excuse et tout son groupe le savait. Mais personne ne le lui disait. Ils le laissaient repartir sans le retenir. Puis, après encore quelques jours, ils en eurent marre.

— Général Hammond, fit le lieutenant Romain Bahamut, le major Raziel n’est pas très bien en ce moment. Je ne veux pas dire physiquement, continua-t-il en voyant le général s’inquiéter, mais plutôt moralement. Voyez-vous, il a appris que les précédents membres de SG-20 étaient certainement encore en vie, mais détenus par Apis, le Goa’Uld taureau.

— Oui, j’ai lu le rapport de votre mission. Je suis désolé, mais je doute que vos compatriotes soient toujours en vie, fit Georges Hammond d’un ton attristé.

— Nous, nous pensons qu’ils le sont toujours. Vous savez que les Tau’Ris prennent de plus en plus de valeur dans la galaxie et que les Goa’Uld les recherchent, ajouta le lieutenant Vincent Necrona. La preuve, Anubis nous craint et veut nous détruire. Nous les menaçons. Donc, Apis a besoin d’eux. Il pourrait s’en servir comme monnaie d’échange contre nous si un jour nous le menaçons, par exemple. Je sais que ça n’a rien de très réjouissant, mais ils détiennent des informations que les Goa’Uld recherchent actuellement. Je sais qu’ils ne doivent pas vivre des jours heureux, mais justement, il faut monter une mission d’exfiltration.

Le général Hammond sourit… de désespoir.

— Je ne vois pas comment nous pourrions effectuer une mission de sauvetage alors que nous ne savons même pas où ils sont.

— C’est là que la Tok’Ra intervient, lança Frédérick Zedar.

— La Tok’Ra ? fit Hammond, surpris.

— Oui. Nous avons pensé que les Tok’Ra devaient avoir au moins un des leurs infiltré dans les rangs d’Apis, enchaîna le capitaine français. Il faudrait contacter le site Alpha et leur expliquer la situation pour savoir s’ils peuvent entrer en contact avec leur agent sur place. Alors, cette taupe pourrait nous dire si, oui ou non, Apis détient les membres de SG-20.

— Je vois… Vous avez monté tout ce plan entre vous pour me le livrer sans faille. Enfin, avec le minimum de faille. Il en reste une, nous ne savons pas si les Tok’Ra vont coopérer. Nous ne sommes plus vraiment en très bon terme avec eux et s’ils restent sur la base Alpha ce n’est que parce qu’ils n’ont pas encore trouvé d’autre planète d’accueil satisfaisante.

— Peut-être. Néanmoins, nous ne pouvons pas ne pas essayer.

Le général réfléchit. Un silence pesant s’établit dans la pièce. Mais le général était vaincu, il le savait. Il n’avait pas de raison de refuser, surtout s’il pouvait sauver trois vies, trois soldats, qui avaient servi sous ses ordres.

— Bien. J’accepte. Je vais m’occuper d’envoyer un message à la Tok’Ra pour voir ce qu’elle peut faire.

SG-20 fut rassuré. Ils avaient redouté que leur plan ne soit pas accepté. Les quatre membres de l’équipe allaient attendre la réponse avant d’informer le major. Ainsi, il ne se ferait pas d’illusion qui risquait, si c’était refusé par la Tok’Ra, de le miner encore plus.


***




page précédente        page suivante

Commentaires sur SG20 :

Pas encore inscrit ?