SG-20









  Saison 1

Episode 1 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 2 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7
Episode 3 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 4 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
Episode 5 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 6 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7
Episode 7 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 8 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
Episode 9 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9

Le major se réveilla en sursaut. Pendant un temps, il pensa voir Maât non loin de lui, puis il se rendit compte qu’il était sur Terre, en sécurité. Il était assis dans son lit, les couvertures le couvrant à moitié. Il était en sueur après son terrible rêve, son cauchemar.

Il regarda l’heure et se rendit compte qu’il était trop tard pour se rendormir. Il prit des vêtements propres et se dirigea vers les douches.

Une fois lavé et rafraîchit, la major se sentit mieux. Il alla au mess de la base pour prendre son petit-déjeuner. Même si cette cantine n’était pas un restaurant, la nourriture y était correcte. Bien qu’il ait été affecté à cette base depuis déjà quelques mois, le major gardait les habitudes alimentaires de France. Il prit un bon chocolat chaud, des grandes tartines de pain tartinées de chocolat, un imposant verre de jus de fruit et engloutit tout ça en l’espace de quelques minutes. Il préférait manger sucré au réveil plutôt que salé comme le faisaient les américains. Au vu de l’heure matinale, il n’y avait que très peu de monde dans la salle et la plupart des tables étaient vides. Il se leva une fois son petit-déjeuner avalé, déposa son plateau sur le tapis roulant prévu à cet effet, pour qu’il soit lavé ainsi que la vaisselle posée dessus, puis, prit une pomme avant de sortir.

À peine Raziel avait fait quelques pas au dehors de la pièce qu’il y fut reconduit. Il se rendit compte que c’était Vincent Necrona qui l’avait poussé, un grand sourire aux lèvres. Le lieutenant était accompagné du reste de l’équipe, qui eux aussi souriaient d’un air énigmatique. Le major se demandait ce que faisait toute son équipe présente ici, si tôt. Il ne devait même pas être six heures du matin. Les membres de l’équipe allèrent choisir leur petit-déjeuner après avoir dit au major de s’asseoir à une table pour les attendre.

Alex Raziel se demandait ce qu’ils lui avaient réservé aujourd’hui. Peut-être avaient-ils prévu un nouveau jeu… Le major commença à croquer dans la pomme qu’il avait embarquée en les attendant. Une fois tous les membres de SG-20 assis à la table, le major leur demanda ce qu’ils avaient. Les sourires s’élargirent encore.

— Bon, vous allez me dire ce qu’il y a ou il faudra que je me fâche pour vous faire parler, commença à s’énerver Raziel en reprenant un air sérieux qu’il n’avait pas eu depuis longtemps.

Les membres de son équipe s’en rendirent compte et s’en réjouirent.

— Nous venons de l’apprendre, c’est pour ça que nous sommes debout si tôt, expliqua le lieutenant Solaris.

— Nous avions dit au Général Hammond de nous prévenir dès qu’il aurait une réponse, continua Necrona.

— Mais quoi ? Qu’avez-vous appris ? De quoi me parlez-vous ? Je ne comprends rien, fit Raziel, qui commençait vraiment à voir rouge de ne pas savoir de quoi les membres de son équipe pouvaient bien parler.

— La bonne nouvelle, lâcha Zedar, un grand sourire sur le visage.

— C’est très clair…, s’impatienta le pauvre homme qui ne comprenait rien à ce que ses hommes disaient.

— Écoutez major, commença Bahamut, qui allait enfin dévoiler toute l’histoire à son supérieur. Du moins, ce dernier l’espérait. Vous voyant désespérer et vous renfermer sur vous-même depuis notre dernière mission, nous nous sommes dit que le seul moyen de vous faire réagir serait de partir en mission.

— Je vois.

— Une mission de sauvetage, renchérit Solaris d’un ton excité alors que le major pensait à une banale mission d’exploration. Nous allons partir sauver les anciens membres de SG-20.

— Quoi ! Comment ? demanda le major, ébahi.

— Nous avons contacté la Tok’Ra il y a quelques jours en espérant qu’un des leurs serait infiltré auprès d’Apis. Et c’est le cas. Ils ont mis un petit plan au point et ils viennent de nous le transmettre.

— Et qui est cet agent? s’informa Raziel qui voulait savoir la suite.

— C’est un des gardes supérieurs d’Apis. Il dirige une petite communauté avec un autre Goa’Uld sur une des planètes majeures du Goa’Uld. Une planète-mine faisant aussi office de prison, en fait. Et devinez quoi ? Apis est venu, il y a peu, sur cette planète, pour déposer des nouveaux prisonniers. Vos hommes.

— C’est vrai ? demanda Alex Raziel qui avait arrêté de croquer dans sa pomme depuis longtemps, ne pouvant y croire.

— Oui ! confirmèrent les quatre hommes en levant leurs têtes de leurs bols pour afficher leurs sourires.


***




page précédente        page suivante

Commentaires sur SG20 :

Pas encore inscrit ?