SG-20









  Saison 1

Episode 1 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 2 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7
Episode 3 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 4 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
Episode 5 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 6 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7
Episode 7 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 8 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
Episode 9 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9

Dramatis Personae


Équipe SG 20 (Fr)


Major Alex Raziel – Chef de Mission, Premier Secours


Capitaine Frédérick Zedar – Éclaireur, Docteur en Archéologie


Capitaine Loïc Solaris – Scientifique, Docteur en Astrophysique et Pilote


Lieutenant Romain Bahamut – Destruction, Soutien, Relation


Lieutenant Vincent Necrona – Tactique, Stratégie


Autres Membres


Capitaine Yohann Tajiri – Tactique, Soutien


Capitaine Damien Hisoka – Relation, Docteur en Histoire et Mythologie


Docteur Sarah Blanche – Scientifique, Docteur en physique nucléaire


Équipe SG 1 (USA)


Colonel Jack O’Neill – Chef de Mission


Major Samantha « Sam » Carter - Scientifique, Astrophysique, Premier Secours


Jaffa Teal’C - Éclaireur, Soutien


Docteur Daniel Jackson – Premier Contact, Relation, Archéologie


Personnel de la Base


Général George Hammond – Chef du Complexe SG-C


Docteur Janet Fraiser - Médecin-Chef du SG-C


Sergent Harriman – Opérateur de la Porte des Étoiles



Épisode 1 : La Nouvelle Équipe, Première Partie.


Écrit par : BelXander ; Scénario de : BelXander & Loïc Solaris ;

Relu et Corrigé par : Loïc Solaris & Elanor


Le général Hammond était débordé. Il n’en pouvait plus. Il s’adossa à son siège en portant les mains à son visage. Il se frotta les yeux alors que des pensées maussades envahissaient son esprit. S’occuper de la base, sans arrêt en état d’alerte, était un travail épuisant. Anubis, si puissant, n’arrêtait pas d’essayer de traverser la Porte des Étoiles, sans se préoccuper de l’Iris. Il envoyait ses hommes se faire tuer. Il devait le savoir. Il le savait. Mais qu’est ce que cela pouvait lui faire puisque c’était un Dieu ?

Le général était sûr qu’un de ces jours Anubis allait attaquer la Terre, et ce, sans passer par la Porte. Il enverrait de nombreux vaisseaux spatiaux et prendrait le contrôle de la planète sans grande difficulté. Après tout, les seules défenses véritables que disposait la planète étaient le X-303 et les quelques X-302. Tout en sachant que le X-303, le Prométhée, n’était pas encore tout à fait fiable. Intérieurement, le général espérait que l’alliance avec les autres pays allait porter ses fruits et qu’ainsi le développement des défenses terriennes se ferait plus rapidement.

Le général reprit la lecture des rapports entassés sur son bureau.

L’alarme retentit dans tout le niveau de la Porte. Le général referma le document qu’il avait entre les mains et le laissa retomber sur son bureau en se levant. Il sortit rapidement et descendit les escaliers en colimaçon pour arriver dans la salle de contrôle. Il eut le temps de voir la vague d’énergie bleutée apparaître du néant et se rétracter pour former comme un mur d’eau scintillante concentré en cercle, avant que l’iris ne se referme dessus. Il demanda à l’officier de service s’il y avait une communication.

— C’est le code d’identification de SG-20, mon général.

— Bien. Ouvrez l’iris, ordonna le général d’un ton soulagé.

L’équipe française aurait déjà dû être rentrée depuis plusieurs jours et n’avait pas donnée de nouvelles.

— À vos ordres, mon général, répondit l’officier en plaçant sa main sur le système de reconnaissance digital permettant d’ouvrir l’anneau de protection métallique.

Dès que l’iris s’ouvrit, des tirs d’énergie pure provenant de lances jaffa traversèrent la Porte en jaillissant du vortex. Les gardes présents devant l’artefact se mirent à couvert, prêts à ouvrir le feu.

— Faîtes attention, et ne laissez pas passer de Goa’Uld ou de jaffas. Mais soyez prudents, je ne veux pas qu’il arrive malheur aux membres de SG-20, déclara Hammond, par micro.

Après les quelques tirs qui avaient traversés et heurtés la façade, il ne se passa plus rien pendant quelques secondes. De très longues secondes.

— Dois-je refermer l’iris ? demanda le sergent Walter.

— Non, laissez ouvert encore quelques secondes, dit le général en appuyant sur le bouton rouge de sécurité qui abaissa les épais rideaux de métal devant la fenêtre. Il plongea alors son regard sur l’écran sur lequel on pouvait voir grâce à la vidéo ce qui se passait dans la salle d’embarquement.

Alors que tout le monde pensait qu’un jaffa allait surgir, un homme vêtu de haillons verts apparut devant le vortex. Il s’affaissa après avoir fait quelques pas sur la rampe d’accès, visiblement mal en point, et souffla de ses dernières forces :

— Refermez l’iris !

Mais personne ne put entendre sa demande. Alors, deux gardes jaffas surgirent, lance laser à la main. Ils n’eurent pas le temps d’ouvrir le feu, des dizaines de projectiles mortels venaient de les tuer. Un officier cria qu’on ferme l’iris et alors, le blessé, rassuré, sombra dans les ténèbres.


***




page précédente        page suivante

Commentaires sur SG20 :

Pas encore inscrit ?