SG-20









  Saison 1

Episode 1 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 2 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7
Episode 3 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 4 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
Episode 5 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 6 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7
Episode 7 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 8 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
Episode 9 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9

Les cinq français étaient prêts. Ainsi que SG-16. Mais on pouvait sentir une tension importante dans le vestiaire. La mission qui allait débuter n’était pas vraiment une mission de tout repos. Et bien qu’au début, les militaires ressentaient de l’excitation, maintenant la peur commençait à s’immiscer dans l’esprit des membres des équipes Portes des Étoiles. Néanmoins, en bon soldat, ils sortirent des vestiaires et se dirigèrent ensemble vers la salle d’embarquement.

Pour le major Raziel, en plus de la peur et de l’excitation, se mêlait un sentiment de hâte. Il anticipait les retrouvailles avec ses anciens camarades. Il espérait sincèrement que les premiers membres de SG-20 n’avaient pas trop souffert de leur détention prolongée. Il souhaitait les revoir en pleine forme mais savait que ça serait sûrement loin d’être le cas.

Teal’C les attendait dans la salle d’embarquement. De nombreux gardes étaient présents et occupés à leurs tâches, mais il flottait dans l’air un sentiment de tension. Tous savaient que cette mission était risquée. La Porte se mit en mouvement alors que le général Hammond souhaitait une réussite à ses 2 équipes.

Le major Luke Royship, chef de mission de SG-16, fit signe à Alex Raziel de passer devant. Après tout, c’était en quelque sorte sa mission. SG-20 suivit donc Teal’C sur la rampe précédant SG-16 et tous passèrent dans le vortex.


Ils arrivèrent à peine quelques secondes plus tard sur la planète du Site Alpha. C’était une grande planète forestière et vierge de toute présence humanoïde autre que les Tok’Ra, les Jaffas Libres et bien sûr les membres du SG-C entretenant la base. Le site en lui-même était un camp militaire composé de toutes sortes de tentes et quelques bâtiments en préfabriqué ou en taules. On n’y cherchait guère le confort mais l’utilité avant tout.

Trois personnes attendaient l’arrivée des deux équipes en bas des marches de la Porte des Étoiles du Site Alpha. Le chef d’équipe de SG-20, qui était déjà venu, reconnut sans peine le colonel Edwards, le plus haut gradé chez les humains. À ses côtés se trouvait un vieil homme en tenue Jaffa, qui n’avait pas l’air très en forme, et un des chefs Tok’Ra dans leur tenue habituelle de couleur marron.

— Bienvenue au site Alpha, déclara Edwards. Les Jaffas Libres sont assez impatients de combattre pour permettre à leurs frères de les rejoindre. Je crois qu’ils n’ont pas compris que c’était risqué et qu’ils pouvaient très bien mourir. Sans vous offenser, Bra’Tak.

— Il n’y a pas de mal, fit-il avec un sourire entendu.

C’était donc lui. Le major Raziel avait entendu parler de lui bien entendu mais ne l’avait jamais vu. Les autres membres de SG-20 furent surpris eux aussi. Ils avaient lu les rapports des missions de SG-1 et étaient au courant de qui était Bra’Tak. Cet homme qui avait l’air faible était le plus grand combattant Jaffa. Ils n’en revenaient pas. Comme s’il avait lu dans leurs pensées, Bra’Tak expliqua :

— Comme vous pouvez le voir, je ne suis pas encore tout à fait remis de la dernière opération. Ma capture et ma détention sur Erebus m’ont vraiment affecté. Surtout sans la trétonine. Même avec la toxine, mon corps a du mal à se remettre tout à fait. Il me faut plus de temps que les jeunes, fit-il en touchant l’épaule de Teal’C. Vous comprendrez ce que c’est lorsque vous aurez plus de 140 ans.

— Vous ne viendrez donc pas avec nous ? demanda tout de même le major Royship.

— Non. Mais vous aurez mon expérience et ma sagesse pour mettre en place le plan d’assaut. Ça devrait être suffisant, dit-il tout en partant vers le centre du campement, suivi de Teal’C.

Ils étaient installés dans la tente principale de la base, et Bra’Tac, assisté du chef des Tok’Ra, Rikfu, exposaient leur plan. Il n’était pas très subtil.

— Nous n’avons guère de possibilités de manœuvre, aussi il nous faut presque attaquer de front.

— Mais cela va à l’encontre des ordres donnés par le général Hammond, non ? intervint Vincent Necrona.

— C’est possible. Mais c’est parce qu’il ne veut pas de perte. C’est pour cela qu’il n’est pas vraiment d’accord pour lancer une opération aussi risquée et n’a envoyé que deux équipes, expliqua Rikfu. Mais étant donné que ce sont les Jaffas qui vont être le plus exposés, c’est à eux de décider du déroulement de la mission.

— En effet, fit Bra’Tac. Le nombre des Jaffas Libres a augmenté grâce à la libération de nos frères de l’oppression, sur Erebus. Non seulement nous sommes plus nombreux, mais aussi dans un très bon état d’esprit grâce à la réussite de cette mission. Tous ne sont pas encore remis, bien sûr, mais en lançant une manœuvre similaire si peu de temps après, les Jaffas sont très enthousiastes et débordent d’énergie de savoir qu’ils vont pouvoir à nouveau expliquer la vérité à d’autres et faire la lumière sur la traîtrise des Goa’Uld qui n’a que trop durée.

— Oui, nous comprenons, lâcha le major Royship.

— Bien. Le plan est donc simple. Nous n’allons pas vraiment attaquer de front, en fait. Cela ne servirait qu’à tuer nos frères sans leur permettre d’apprendre la vérité, expliqua Bra’Tac. Nous tâcherons de minimiser les pertes, comme le veut le général Hammond du Texas. Nous allons donc infiltrer quelques Jaffas Libres parmi les prisonniers et aussi parmi la garde, grâce à l’agent Tok’Ra déjà en place. Ces Jaffas vont avoir pour mission de faire passer le mot qu’une opération de libération aura lieu et ils expliqueront la vérité au sujet des Goa’Uld. Après quelques heures, à la nuit tombée, nous attaquerons pour libérer les prisonniers.

— Je vois. Mais que ferons-nous des Jaffas qui ne veulent pas suivre la voie des Jaffas Libres ? demanda le lieutenant Wolfe.

— Nous les laisserons sur la planète. Ils pourront aller où ils veulent par la suite.

Après un temps de silence, tous étaient prêts, aussi Rikfu lança :

— C’est parti.


***




page précédente        page suivante

Commentaires sur SG20 :

Pas encore inscrit ?