SG-20









  Saison 1

Episode 1 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 2 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7
Episode 3 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 4 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
Episode 5 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 6 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7
Episode 7 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 8 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
Episode 9 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9

Les Anneaux disparurent au sol alors que SG-20 fut rematérialisé. On n’aurait pas cru qu’ils avaient changé de lieu, si ce n’est que les gardes jaffas présents tout autour d’eux n’étaient plus exactement à la même place. Néanmoins, la pièce d’arrivée dans le Ha’Tak ressemblait comme deux gouttes d’eau à la salle qu’ils avaient quittée sur la planète.

Les jaffas les poussèrent sans ménagement pour les faire avancer le long des couloirs et après quelques minutes de ce manège, ils arrivèrent enfin à la salle principale du Ha’Tak.

— Bienvenue à bord de mon vaisseau, terriens, s’exclama alors un homme d’une voix rauque en se levant de son trône noir et en faisant illuminer ses yeux. Je me présente, je suis Apis.

L’homme était plutôt bien bâti, on aurait dit un ancien lutteur grec, il avait un air sévère et une barbe épaisse. Son armure dorée contrastait avec le noir de ses longs cheveux.

— Enchanté, fit Zedar, d’un ton sarcastique.

— Mettez-vous à votre aise. Vous êtes maintenant mes prisonniers et vous le resterez bien plus longtemps qu’avec Maât.

— Ah, oui ?

— Oui. J’ai commis une erreur en attaquant Maât sur son terrain, et je ne m’attendais pas vraiment à ce qu’elle reçoive des renforts aussi rapidement. C’est cette contre-attaque éclair qui m’a pris au dépourvu et m’a fait perdre la planète. Néanmoins, je crois savoir que c’est grâce à mon assaut que vous avez pu vous échapper, major, hasarda le Goa’Uld.

— C’est exact. Mais ne croyez pas que je vais vous remercier, lança Alex, ne s’attendant pas à ce genre de discussion.

— Ah, la politesse n’est plus ce qu’elle était.

— Bon, et si vous nous disiez ce que vous allez faire de nous et qu’on arrête ce petit jeu, proposa Raziel.

— Bien sûr, répondit Apis, un sourire pervers affiché sur son visage. Je vais certainement vous torturer pour vous faire parler et apprendre bon nombre de choses sur votre monde et vos stratégies, à moins que vous ne parliez de vous-même, ce qui, il faut bien l’avouer me ferait grand plaisir.

— Vous pouvez toujours rêver, coupa Necrona.

— C’est bien ce qu’il me semblait. C’est bien dommage. Et pour le primat d’Apophis, le grand Teal’C, continua Apis en s’approchant du guerrier dont la réputation n’était plus à faire, je le revendrais sûrement à un ennemi qui veut se venger de lui. Il pourrait bien me rapporter un système entier.

— Je vois. Teal’C a plus de valeur que nous, murmura Solaris, d’un air faussement déçu.

— C’est sûrement parce que ce n’est que notre seconde mission, souffla Bahamut.

— Quoiqu’il en soit, j’ai quelqu’un à vous présenter, intervint Apis en retournant s’asseoir sur son trône. Une personne que l’un d’entre vous connaît.

Étant donné que seul Teal’C et Alex Raziel avaient voyagé dans la galaxie et créé des liens, les deux hommes s’avancèrent un peu, dans l’expectative. Le major espérait même revoir un de ses anciens camarades. Après tout, ils s’étaient déplacés jusqu’ici pour en sauver un. D’après les rumeurs, un français était détenu par Apis. Pourquoi ne serait-ce pas lui ? Même si le militaire avait vu pour la dernière fois les anciens membres de SG-20 sur le vaisseau de Maât, Apis aurait très bien pu les lui prendre lors de la bataille vu ce qu’il s’était passé.

Mais rien ne le préparait à ça…

Une grande et belle blonde au corps athlétique pénétra dans la pièce d’un air altier en se dirigeant vers Apis et venir se placer à ses côtés. Elle était finement vêtue et l’on pouvait aisément admirer son corps approchant de la perfection. D’un mouvement de la tête qui fit voltiger ses longs cheveux et elle illumina ses yeux à la façon des Goa’Uld et s’adressa à Apis en le regardant d’un ton autoritaire, plein de reproche :

— Qu’y a-t-il de si important pour que tu me déranges pendant mon bain ?

— Je voulais vous faire savoir que nous avons les prisonniers, maîtresse, fit Apis d’un ton hésitant après le reproche encaissé par la Goa’Uld. Cela paraissait étonnant, étant donné la stature de l’hôte du Goa’Uld, mais on avait l’impression qu’Apis craignait la nouvelle venue.

— Ah, oui, réagit alors la femme en se tournant vers Teal’C et SG-20 une lueur étrange apparaissant dans ses yeux. Comme il est bon de se retrouver, major Raziel.

Alex Raziel n’en revenait pas. Il avait devant lui le corps de Sarah Blanche, la jolie scientifique et ex-membre de SG-20. Mais elle était maintenant devenue une Goa’Uld et semblait même diriger l’empire d’Apis.


À Suivre…



page précédente        page suivante

Commentaires sur SG20 :

Pas encore inscrit ?