SG-20









  Saison 1

Episode 1 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 2 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7
Episode 3 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 4 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
Episode 5 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 6 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7
Episode 7 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 8 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
Episode 9 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9

Cette création est une fan-série, créée pour le plaisir par un fan pour des fans et n’a pas pour but de concurrencer ou de faire du tort à tout ce qui se rapporte à l’univers StarGate (films, séries, produits dérivés…).

StarGate ne m’appartient pas et est une marque de Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc. All Rights Reserved. Tous droits réservés.

Interdiction de copier ou d’utiliser, même partiellement, de distribuer, ou de publier cette réalisation sans l’accord de leurs deux auteurs. Merci.


Une fan-fiction créée par BelXander. Retrouvez-nous sur Facebook :


Résumé des Épisodes Précédents :

L’équipe française, SG-20, s’est donc reformée avec à sa tête son ancien chef, le major Alex Raziel. Lors de la première mission du nouveau groupe, qui devait être une banale exploration, les militaires ont découvert une planète anciennement sous le contrôle d’un Goa’Uld, le terrible Apis. Là, ils ont réussi à apprendre qu’au moins un de leurs compatriotes serait détenu par Apis. L’espoir est alors réapparu pour Raziel qui rêve de revoir ses amis vivants. Une folle mission de sauvetage est lancée avec la collaboration des Jaffas Libres et des Tok’Ra. Mais l’assaut contre la prison où seraient détenus les ex-membres de SG-20 tourne mal quand une contre-attaque est lancée par Apis qui parvient à capturer Teal’C et l’équipe française.



Épisode 4 : Surprises et Révélations


Écrit par : BelXander ; Scénario de : BelXander


Relu et Corrigé par : Loïc Solaris & Elanor



Le major Alex Raziel était ébahi. Il n’avait pas pu détourner son regard de la femme Goa’Uld qui était rentrée dans la pièce telle une princesse et qui pourtant était son ancienne partenaire au sein de SG-20, Sarah Blanche. Celle-ci semblait amusée de l’étonnement et de la surprise du militaire. Après avoir fait illuminer ses yeux comme pour montrer qu’elle était belle et bien une Goa’Uld, elle prit la parole :

— Je vois que vous n’en revenez toujours pas, major. Et pourtant, ceci est bien le corps de votre amie, fit elle, en admirant sa silhouette et en faisant un tour sur elle-même, comme le ferait une adolescente qui montrerait sa robe à une amie avant d’aller à un bal. Celle qui se faisait appeler Sarah Blanche.

— Mais comment…, commença Alex, et qui ne put aller au bout de sa pensée.

— Comment cela se fait-il que je sois maintenant ici à donner des ordres à Apis ? finit la femme, comme en lisant les pensées du français. C’est très simple. Je suis dorénavant Sekhmet, Grand Maître Goa’Uld et épouse du Seigneur Ptah.

— Mais comment…, répéta le major, abasourdi.

— Comment nous avons réussi ce tour ? C’est assez simple, en fait. Voyez-vous, Ptah et moi-même avions des hôtes vieillissant et nous voulions en changer. Nous avons donc quitté les corps qui nous abritaient, il y a de cela quelques années maintenant, en laissant le commandement de notre domaine à Apis, notre second.

— Mais je croyais que les corps pris par les Goa’Uld étaient immortels ? s’étonna Bahamut.

— En effet. Quasiment. Mais en fait, ce n’est pas vraiment le cas. Certes, grâce à nous, les corps humains, si faibles normalement, deviennent bien plus forts et plus résistants. Et cela, allié au fait d’utiliser un Sarcophage Goa’Uld, nous donne une durée de vie plutôt impressionnante. Mais après des siècles et des siècles le corps humain se fatigue quand même et dépérit.

— Je vois… C’est alors que vous avez eu l’idée d’en prendre un autre, en conclut Necrona.

— Quelle déduction fort pertinente, ricana Sekhmet. Mais ça ne s’est pas vraiment passé comme ça. En fait, nous avons quitté les corps que nous occupions depuis si longtemps et nous avons décidé de nous ressourcer quelques temps dans un Temple caché en restant une larve Goa’Uld. Mais le moment est maintenant arrivé pour nous de revenir, plus forts que jamais. Et quand l’opportunité de prendre un corps si parfait s’est présentée…, finit la Goa’Uld, un sourire pervers au visage.

— Mais comment avez-vous fait pour pouvoir prendre le contrôle du corps de Sarah ? s’étonna Alex Raziel, qui ne comprenait pas comment son amie avait pu se retrouver aux mains d’Apis. La dernière fois que je l’ai vu, elle était sur une planète du domaine de Maât.

— En effet. Mais vous oubliez qui attaquait Maât à ce moment, fit Apis, en souriant.

— Vous ! fit le français alors qu’il se rappelait de l’évidence.

— Exactement.

— C’est grâce à cela que vous avez capturé Sarah.

— Tout à fait, fit Apis, toujours en souriant.

— Et ce corps me convient parfaitement, enchaîna Sekhmet.

— Vous allez me le payer, fit Alex Raziel en voulant attaquer Sekhmet à l’idée que maintenant Sarah Blanche était sûrement morte.

Mais il ne put rien faire. Quatre gardes Jaffas réagirent au quart de tour et le bloquèrent facilement.

Alors Sekhmet se mit à rire, d’un rire diabolique. Apis quant à lui n’affichait qu’un sourire en coin. Il avait l’air d’avoir peur de Sekhmet et cela était vraiment étrange. Le major était toujours retenu par les gardes Jaffas, quand sans prévenir la femme s’avança d’une façon déterminée et gifla le terrien de toute ses forces. Alex Raziel, lâché de surprise par les Jaffas, tomba au sol sous la violence du choc.

— On ne parle pas comme ça à une déesse, s’écria Sekhmet qui était devenue comme enragée.

Puis elle jeta un coup de pieds dans les côtes du major qui hoqueta en cherchant sa respiration. Alors, les autres membres de SG-20 et Teal’C voulurent intervenir mais une vingtaine de lances Jaffas s’activèrent pour les en dissuader. Sekhmet rit de plus belle et tandis que le major essayait de se relever, elle activa son gant d’énergie et tendit le bras, paume ouverte, visant le crane du français. La décharge jaillit et le flux resta activé, sous la colère de la Goa’Uld. Alex Raziel n’avait que rarement connu une pareille douleur. Après quelques secondes, il se dit qu’il allait mourir. Après tout, Sekhmet pouvait toujours le ressusciter à l’aide du Sarcophage, comme il l’avait été un si grand nombre de fois en si peu de temps lors de sa détention sur le vaisseau de Maât. Mais Apis intervint :

— Maîtresse ?

— Quoi ? répondit celle-ci.

— Vous allez le tuer…

— C’est ce qu’il mérite ! rugit la Goa’Uld, son visage déformé par la rage.

— Mais vous ne deviez pas les interroger et peut-être même…

Mais Apis n’eut pas le temps de finir sa phrase que Sekhmet coupa :

— Oui, c’est exact.

Son visage reprit une apparence normale, comme calmé après cette crise, la beauté se révélant de nouveau. Et tout comme la colère disparaissait de ses traits, le flux d’énergie jaillissant du gantelet se tarit pour disparaître.

Alex Raziel s’écroula au sol, inconscient. Teal’C et SG-20 observaient Sekhmet d’un air déterminé, vengeur, et cela la fit rire de plus belle.

— Emmenez les prisonniers ! clama-t-elle en se retournant comme pour leur montrer qu’ils ne pouvaient rien faire contre elle et qu’elle n’avait pas peur d’eux.

Les gardes Jaffas poussèrent alors SG-20 en direction du couloir pendant que deux autres s’occupaient de porter le major. Les membres de SG-20, une fois la menace Sekhmet éloignée, regardèrent leur supérieur d’un air soucieux. Ils espéraient qu’il allait s’en remettre, la Goa’Uld n’y étant pas allée de main morte.

Ils traversèrent encore bon nombre de couloirs avant d’être tous poussés dans une même et grande cellule. Le major fut jeté à même le sol et la solide porte se referma.


***




page précédente        page suivante

Commentaires sur SG20 :

Pas encore inscrit ?