SG-20









  Saison 1

Episode 1 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 2 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7
Episode 3 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 4 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
Episode 5 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 6 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7
Episode 7 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 8 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
Episode 9 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9

SG-20 et Teal’C étaient abasourdis. Vincent Necrona avait dû se prendre un coup sur la tête. Il ne pouvait pas être sérieux. Il devait délirer. Envisageait-il sérieusement de contre-attaquer ? Espérait-il vraiment pouvoir reprendre le contrôle de la prison alors qu’un Ha’Tak patrouillait dans l’espace ? Son plan était voué à l’échec, mais toutefois Raziel voulut l’entendre.

— Comment veux-tu lancer une contre-attaque à 5 contre 3000 ?

— Déjà, ils seront moins de 3000.

— Ah ! C’est rassurant, fit le major, sarcastique.

— Et surtout, c’est l’élément de surprise qui compte.

— Non, mais même. C’est impossible de remporter la victoire, objecta Solaris.

— Mais nous n’allons pas chercher à gagner. Bon, laissez-moi vous expliquer sinon on n’y arrivera jamais.

— Je pense au vu de la situation, qu’il ne coûte rien d’écouter le lieutenant Necrona, fit sagement Teal’C.

— Merci, Teal’C, lui répondit Vincent, la surprise passée. Bon, en premier lieu, il faut contacter les autres. Si personne n’a réussi à s’échapper ou qu’ils sont tous repartis, mon plan est mal engagé.

— Vraiment ? fit Solaris, sarcastique lui aussi.

— Oui. Une fois au courant du nombre de leurs forces, mon plan sera plus précis. Enfin bref, pour le moment nous les contactons, et…

— Mais crois-tu vraiment que beaucoup se sont échappés ? demanda Zedar, toujours pas convaincu de l’explication de Necrona.

— Et bien, en sachant que beaucoup de Jaffas Libres étaient à l’extérieur du complexe avec une bonne partie des prisonniers quand l’attaque a eu lieu, et ajouté à cela le fait que les Anneaux de téléportation sont tous à l’intérieur de la prison, j’ai de grands espoirs de penser qu’ils sont pratiquement tous parvenus à s’enfuir, oui. Car le temps que les gardes d’Apis n’atteignent l’extérieur, l’alarme a largement eu le temps d’être donnée dans les rangs des Jaffas Libres pour qu’ils battent en retraite, exposa Vincent.

— OK ! Admettons qu’un nombre important de Jaffas Libre ait réussi à s’en sortir, pourquoi seraient-ils encore là ?

— Et bien tout d’abord, même si je pense et espère que plusieurs dizaines de Jaffas Libres soient parvenus à s’enfuir dans la forêt alentour, ils n’ont pas dû être assez nombreux pour reprendre la Porte, comme je l’ai dit tout à l’heure. Elle doit être trop bien surveillée pour éviter justement la fuite des Jaffas Libre.

— Là, je commence à être d’accord avec lui, fit Bahamut.

— Merci ! Bon, donc, leur seule autre chance est de rejoindre les trois vaisseaux qu’on a pris pour arriver là et espérer quitter la planète, en évitant autant que faire se peut les tirs du Ha’Tak d’Apis. Et d’après mes calculs, s’ils ont fui la prison, se sont reposés quelque part, sont allés à la Porte pour voir s’ils avaient une chance de quitter la planète et sont ensuite partis en direction des vaisseaux, ils doivent tout juste y être arrivés.

— Mais pourquoi ne l’as-tu pas dit plus tôt ? s’exclama le major, soudain beaucoup plus convaincu par le discours de Vincent. Vite, tentons de les joindre. Il ne manquerait plus qu’ils partent sans nous !

La major joignit le geste à la parole et leva sa main pour atteindre sa radio. Il appuya sur le bouton pour parler mais avant même d’ouvrir la bouche il comprit qu’il ne pourrait joindre personne. Le son des grésillements provenant de l’objet était si fort qu’il agressait les tympans.

— On doit être trop loin dans le complexe et peut-être même sous terre, expliqua alors Solaris. Les ondes radio ne peuvent arriver jusqu’ici, ni en sortir.

— Il va falloir bouger. On doit réussir à sortir de là et savoir si il y’a quelqu’un là dehors sur qui nous pouvons compter, lança Necrona, toujours convaincu que des Jaffas Libre se terraient quelque part.

— Oui, en plus, le SG-C a dû essayer de nous contacter, fit Bahamut. Nous devons retrouver l’usage de la radio.

— C’est exact, dit Raziel. Mais avant, je veux connaître ton plan en entier Vincent, demanda-t-il à son ami.

— Bien sûr. Tout dépend de l’état et du nombre des Jaffas Libres que nous trouverons, mais mon plan est en tout point semblable à celui du départ, sans l’infiltration de la prison. Nous la prenons d’assaut, sans toutefois vouloir vaincre ou nous en emparer, mais juste pour re-libérer les prisonniers décidés à nous suivre et rejoindre les rangs des Jaffas Libres. Puis, nous fuyons et essayons de reprendre possession de la Porte, avec notre nombre qui sera plus grand cette fois, et là nous rejoignons la base Alpha. Cela risque de causer plus de pertes que prévu mais au moins la mission aura réussi.

— Alors, où en sont les recherches ? s’informa Sekhmet, assise sur le trône.

— Heu… Maitresse, je crains que les terriens ne soient introuvables, avoua Apis, qui était debout devant elle pour faire le rapport de la situation.

— Comment cela se peut-il ? Ils ne sont pas sur ta planète ? Dans ta foutue prison ? commença à s’énerver la femme.

— Si, honorable Maitresse, mais les gardes Jaffas ne parviennent pas à mettre la main sur eux. Ils doivent se cacher.

— Et bien, double les équipes de recherches et trouve-les moi ! Je les veux ! Et je les veux vivants. Ils vont bien me divertir, je le sens, fit la déesse. Et qui sait, peut-être l’un d’eux aura l’honneur d’être choisi !

— Oui ! Je vais faire le maximum pour vous les ramener, ma Reine.


***




page précédente        page suivante

Commentaires sur SG20 :

Pas encore inscrit ?