SG-20









  Saison 1

Episode 1 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 2 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7
Episode 3 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 4 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
Episode 5 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 6 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7
Episode 7 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 8 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
Episode 9 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9

Les deux équipes s’étaient rejointes en pleine forêt et en regroupant les effectifs, le groupe s’était bien étoffé. Ils étaient maintenant une bonne quarantaine de Jaffas Libres et prisonniers, quelques Tok’Ra, le lieutenant Wolfe et le capitaine Meredith Hayler de SG-16 ainsi que leur chef d’équipe, Luke Royship, Teal’C et SG-20 au complet. Ce n’était certes qu’un tiers de leur force de départ, mais c’était mieux que rien.

— Alors, c’est quoi votre plan ? demanda Luke Royship, sans préambule, pendant que quelques Jaffas alentour se retrouvaient et que Teal’C déposait Yohann contre un arbre non loin.

— Il est dangereux, audacieux et un peu fou, mais assez simple, fit Necrona.

— Mais encore ? s’impatienta le major de SG-16.

— Nous allons poursuivre la mission, annonça Solaris

— Quoi ? réagit Wolfe, surpris.

— Nous allons faire ce qui était prévu. Mais cette fois-ci ça ne sera plus prendre la prison, expliqua Raziel sous le regard interrogateur de SG-16 et quelques Jaffas, mais seulement libérer un maximum de prisonniers et se retirer. Ce qui devrait être largement moins ardu. Je sais maintenant de source sur qu’il n’y plus d’ancien membre de SG-20 sur cette planète. De plus, en faisant une ou deux diversions, je peux vous dire que ça va bien perturber les gardes d’Apis qui n’ont pas l’air de faire partie des plus doués.

— D’accord. On peut toujours tenter le coup. Mais il va falloir que vous arriviez à convaincre Hammond. Il a déjà appelé à deux reprises et ne devrait pas tarder à le refaire. Sinon, où est celui qui vous a aidé ? demanda Royship. Qui est-ce ? Et que s’est-il donc passé ? voulut savoir l’américain.

SG-20 lui expliqua alors toute l’histoire en quelques minutes. Leur capture, leur discussion avec Apis, la rencontre avec Sekhmet, comment Yohann était parvenu à les faire sortir de là et enfin leur fuite.

Ils étaient maintenant autour du corps de Yohann qui était toujours inanimé, étalé par terre, là où Teal’C l’avait déposé aussi confortablement que possible.

— Où est votre quatrième membre, Kerasu ? demanda Zedar en s’apercevant que SG-16 ne comptait plus que trois membres.

— Il est mort lors d’une échauffourée dans les bois alors qu’on essayait de rejoindre les vaisseaux, expliqua difficilement Royship, encore affecté par la mort de son ami.

— Je suis sincèrement désolé, compatit Zedar.

— Et votre ami ? changea de sujet le major.

— Il ne s’est pas réveillé depuis qu’il a encaissé l’onde de choc, expliqua Raziel.

— Vous pensez qu’il va se remettre ? questionna Hayler.

— Teal’C dit que le symbiote le maintenait en vie, mais qu’il ne leur reste plus beaucoup de temps.

Sur ces entrefaites, la radio grésilla avant que la voix du général Hammond ne se fasse entendre.

— Ici, le général Hammond du SG-C. SG-16, vous me recevez ?

— Affirmatif, fit Royship. Et j’ai une bonne surprise pour vous.

— Vraiment ?

— En effet, confirma le jeune et brillant militaire. Nous avons retrouvé SG-20, ou plutôt, SG-20 nous a retrouvés.

— Et oui, nous revoilà, fit Raziel. Nous avons réussi à nous échapper du vaisseau ennemi et nous avons même retrouvé le lieutenant Tajiri.

— Ah ! Bien joué, major. Maintenant essayez de rentrer sans autres pertes, déclara le général en faisant allusion à la disparition d’Ike Kerasu.

— Heu… En fait, général, j’ai un plan à vous proposer, avança Raziel.

— Ah ?

— Nous voulons toujours attaquer la mine-prison, fit le major.

— Comment ? Mais vous avez perdu la tête, s’exclama Hammond.

— Nous ne voulons pas reprendre possession de la mine et vaincre tous les Jaffas. Nous voulons juste faire une grosse diversion, attaquer le temps que les prisonniers et les Jaffas Libres capturés puissent nous rejoindre, et on bat en retraite. Là, on court jusqu’à la Porte et on s’échappe.

— Sauf que la Porte est bien gardée et que la mine doit être totalement sécurisée.

— Et bien, pas tant que ça, puisque nous avons pu nous balader tranquillement parmi les couloirs de la prison lors de notre évasion.

— En effet, confirma Teal’C.

— Pff. Je ne sais pas si je peux donner cet ordre. C’est très risqué.

— C’est vrai, fut bien obligé d’avouer le major français, mais de nombreux Jaffas Libres se sont fait capturer pendant cette mission et un peu par notre faute. Nous ne pouvons pas les laisser tomber.

Tout le monde autour de SG-20 était dans l’expectative, attendant une réponse positive du général terrien. Les Jaffas Libres avaient envie de libérer leurs frères d’armes de cette malencontreuse situation, tout comme SG-16 et SG-20. Même si tous pensaient aussi que cela pourrait être encore pire par la suite.

Hammond ne savait que penser. Ce plan était certes quasiment identique au premier élaboré, mais cette fois-ci la prison pouvait recevoir de nombreux renfort du vaisseau en attente autour de la planète. Cela compliquait singulièrement la situation. Toutefois, le texan savait qu’il n’avait pas vraiment le choix. De nombreux Jaffas Libres s’étaient fait prendre à cause d’une mission qui dans un premier temps était faite pour libérer des terriens, les anciens membres de SG-20. Même si les Jaffas Libres voyaient là une occasion d’agrandir leur force, c’était bel et bien la faute de la Tau’Ri si des guerriers jaffas s’étaient fait tuer et capturer.

— Bien. J’accepte votre plan, SG-20. Mais à une condition. Si vous voyez que la situation dégénère, vous battez en retraite même si vous n’avez pas réussi à libérer tous les Jaffas, retentit la voix grésillante d’Hammond à travers la radio.

— D’accord, accepta le major.

— Je vous connais bien, Raziel. Je sais que vous êtes un peu perfectionniste. Mais je préfère vous voir vous enfuir SG-20, SG-16 et le maximum de Jaffas possible même si ce n’est pas tout le monde, que de ne plus jamais avoir de nouvelles de vous, expliqua le général.

— Bien sûr, j’ai compris, fit le français.

— Et vous pouvez aussi compter sur le Ha’Tak qu’envoient les Jaffas Libres. Il ne devrait plus tarder maintenant.

— Effectivement, fit le major, se rappelant que le leader de SG-16 lui avait expliqué qu’un vaisseau mère devait arriver en renfort. On va essayer d’opérer en synchronisation lorsque le vaisseau arrivera.

— Parfait. SG-C, terminé.

— Maintenant, on a plus qu’à tout mettre en place pour que tout se passe au mieux, déclara Alex Raziel à tous ceux qui avaient suivi la conversation.


***




page précédente        page suivante

Commentaires sur SG20 :

Pas encore inscrit ?