SG-20









  Saison 1

Episode 1 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 2 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7
Episode 3 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 4 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
Episode 5 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 6 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7
Episode 7 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 8 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
Episode 9 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9

Cette création est une fan-série, créée pour le plaisir par un fan pour des fans et n’a pas pour but de concurrencer ou de faire du tort à tout ce qui se rapporte à l’univers StarGate (films, séries, produits dérivés…).

StarGate ne m’appartient pas et est une marque de Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc. All Rights Reserved. Tous droits réservés.

Interdiction de copier ou d’utiliser, même partiellement, de distribuer, ou de publier cette réalisation sans l’accord de leurs deux auteurs. Merci.


Une fan-fiction créée par BelXander. Retrouvez-nous sur Facebook :


Résumé des Épisodes Précédents :

L’équipe française, SG-20 s’est donc reformée avec à sa tête son ancien chef le major Alex Raziel. Lors de la première mission du nouveau groupe, qui devait être une banale exploration, les militaires ont découvert une planète anciennement sous le contrôle d’un Goa’Uld, le terrible Apis. Là, ils ont réussi à apprendre qu’au moins un de leurs compatriotes serait détenu par Apis. L’espoir est alors réapparu pour Raziel qui rêve de revoir ses amis vivants. Une folle mission de sauvetage est lancée avec la collaboration des Jaffas Libres et des Tok’Ra. Mais l’assaut contre la prison tourne mal quand une contre-attaque est lancée par Apis qui parvient à capturer Teal’C et l’équipe française. Ces derniers durent endurer une pénible discussion avec Sekhmet, qui leur révéla qu’elle avait pris le contrôle du corps de l’ancienne membre de SG-20, Sarah Blanche. SG-20 est alors emprisonné et ne voit pas vraiment de solution pour s’évader. Une nouvelle surprise les attend quand Yohann Tajiri, lui aussi un ancien membre de SG-20, apparaît pour les libérer. Il avoue avoir une larve Goa’Uld en lui mais parvient à reprendre le contrôle de son corps. Il mène alors ses camarades dans la salle où sont entreposées leurs armes. Yohann reprend espoir quand il apprend qu’il pourra sûrement être sauvé par les Tok’Ra. Mais l’alarme retentit dans le vaisseau les poussant à reprendre la course folle le long des couloirs du Ha’Tak. Quand ils pensent pouvoir réussir à se sauver, SG-20 tombe sur un régiment entier de Jaffas. Une bataille s’engage et lorsque SG-20 tente de rejoindre la salle des Anneaux de Transport, Sekhmet, enragée, lance une décharge d’énergie avec son gant visant les évadés. Tous pensent que leur fin est arrivée, mais Yohann se jette dans la puissante onde de choc. Cela permet à SG-20 de fuir. Ils emmènent avec eux le corps de leur camarade et se rendent compte qu’il est toujours vivant. Ils arrivent ensuite à rejoindre SG-16 et le reste des Jaffas Libres. Ils reprennent la mission et relancent l’assaut sur la prison pour essayer de libérer le plus de prisonniers possible. Une fois cela fait avec succès, ils fuient tous pour retrouver la sécurité de la base Alpha.



Épisode 6 : La Vengeance des Dieux


Écrit par : BelXander ; Scénario de : BelXander & Loïc Solaris


Relu et Corrigé par : Loïc Solaris & Elanor



SG-20 venait tout juste de rentrer de mission. Ils étaient encore devant la Porte des Étoiles du site Alpha. Le vortex se referma dans un bruit alors que la fatigue accumulée s’empara des français. Cette mission, qui n’avait été lancée qu’avec un enthousiasme très modéré de la part de l’Etat Major, avait quand même porté ses fruits. Toutefois, après l’embuscade tendue par Apis et les pertes subies, tous comprenaient maintenant pourquoi cette mission n’aurait peut-être pas dû avoir lieu. Les Jaffas Libres avaient certes récupérés bon nombre de soldats, mais ils en avaient aussi perdus quelques-uns dans la bataille.

Le major Raziel observait les retrouvailles d’un œil distrait. De nombreux guerriers se saluaient, heureux d’être encore en vie et ceux qui avaient de la famille s’empressaient d’aller la retrouver. Alex aurait aimé participer à la fête mais il était préoccupé. C’était peut-être égoïste mais il avait hâte de connaître l’état de santé de son ancien ami. Le reste de SG-20 était d’ailleurs dans le même état d’esprit. Soucieux.

— Ah, vous voilà ! fit le colonel Edwards, suivi de Rikfu, en se rapprochant du groupe français et de Teal’C qui portait toujours Yohann Tajiri sur une épaule. Alors, comment va-t-il ? en montrant le capitaine français toujours inconscient.

— Nous ne savons pas, répondit le major Raziel, d’un ton las. Mais il lui faut une assistance médicale d’urgence.

— Bien sûr ! Médecins, par ici, cria le chef de la base, d’un ton autoritaire.

C’est alors que SG-20 se rendit compte que outre les effusions de joie, ils y avaient aussi beaucoup de pleurs à l’annonce d’un camarade tombé au combat et beaucoup de blessés étaient soutenus et menés dans des grandes tentes pour être soignés par des personnes compétentes. Certaines d’entre elles s’approchèrent après l’ordre d’Edwards. On débarrassa l’ancien primat d’Apophis de son fardeau pour le conduire d’urgence à un bloc médical tout en demandant l’état du patient.

Tout SG-20 suivit le mouvement en expliquant ce qu’il s’était passé. Suivirent Teal’C et le major Royship, qui voulaient eux aussi connaître la suite des évènements. La mission qui dans un premier temps devait sauver les anciens membres de SG-20 allait-elle réussir ? Tous se le demandaient. Mais les médecins empêchèrent ce beau monde d’entrer dans le bloc opératoire et alors commença une longue attente.

Après plusieurs heures pendant lesquelles Teal’C, Royship et tout SG-20 furent auscultés, le docteur Andrews sortit enfin de la salle d’opération. Tous se levèrent pour connaître son avis.

— Nous avons fait le maximum. Nous ne pouvons rien faire de plus ici. Le capitaine Tajiri va être envoyé sur la Terre pour subir une nouvelle opération là-bas.

— Mais comment va-t-il ? s’enquit Raziel.

— Oui. Est-ce qu’il va s’en sortir ? demanda Solaris.

— C’est trop tôt pour le dire. Je suis désolé. En fait, votre ami, en luttant contre le symbiote a mis à mal son esprit et l’a affaibli, tout comme son corps. Il se pourrait qu’il ait des séquelles psychologiques à vie. En plus de ça, la décharge énergétique qu’il a subie devait être terriblement puissante. Ses organes se sont comme atrophiés, et il a encaissé un choc violent causant de nombreuses blessures internes. Nous avons fait ce que nous avons pu pour le stabiliser mais nous ne pouvons pas faire plus. Et…, continua le docteur, mal à l’aise.

— Oui ? fit Vincent, suspendu aux lèvres du médecin, comme tout le monde dans l’étroite salle d’attente

— Nous ne pourrons pas retirer le symbiote, lâcha Andrews.

— Mais… Je croyais que les Tok’Ra savaient le faire et avaient le matériel nécessaire, s’opposa le major Raziel.

— En effet. Mais il faut que vous compreniez que c’est grâce au Goa’Uld qu’il a en lui que Yohann Tajiri est toujours en vie. Si nous le lui retirons, il mourra assurément.

Cela causa un choc. La moitié de SG-20 se rassit, abattu.

— Je suis désolé, fit encore une fois le médecin avant de se retirer.

Une fois seuls, tout le monde s’assit en essayant de trouver une solution miracle qui sauverait Tajiri. Mais personne ne voyait comment. C’est alors que Bra’Tac entra dans la petite pièce en hâte. Teal’C se leva en se demandant ce qui pouvait bien rendre son maitre si pressé.

— Tek’Ma’Te, Bra’Tac, fit le Jaffa en se rapprochant du guerrier légendaire et en commençant à lui serrer le bras.

Mais étrangement Bra’Tac le fit rapidement et distraitement, sans y mettre du sien avant de dire :

— Oui, Tek’Ma’Te, Teal’C. Je viens vous dire quelque chose d’important.

— Quoi ? fit le major en se relevant, ainsi que le major Royship et tout SG-20.

— Ce sont les Tok’Ra. L'un des leurs est gravement blessé. Il ne pourra pas être sauvé même à l’aide de son symbiote, qui lui n’est pourtant qu’assez peu touché. Et j’ai appris que l’un des vôtre, un de ceux que vous êtes parti chercher, est lui aussi gravement atteint.

— En effet, mais… commença Raziel, ne voyant pas où le vieux guerrier voulait en venir.

Mais tout SG-20 avait compris. Et le major après quelques secondes, le temps que son abattement s’efface, eut lui aussi la lumière.

— Je venais donc vous voir, pour que vous alliez prévenir les Tok’Ra, continua Bra’Tac. Il se pourrait que le symbiote Tok’Ra puisse sauver votre ami. Au lieu de trois morts, nous n’en aurions alors qu’un seul.

— En effet, opina Teal’C.

Tous sortirent alors précipitamment du bâtiment.


***




page précédente        page suivante

Commentaires sur SG20 :

Pas encore inscrit ?