SG-20









  Saison 1

Episode 1 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 2 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7
Episode 3 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
   Page 7    Page 8    Page 9
Episode 4 :



   Page 1    Page 2    Page 3
   Page 4    Page 5    Page 6
Episode 5 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 6 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7
Episode 7 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9
Episode 8 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
Episode 9 :



  Page 1   Page 2   Page 3
  Page 4   Page 5   Page 6
  Page 7   Page 8   Page 9

Le major Alex Raziel dormait. Il avait l’air paisible, malgré le fait qu’il respirait rapidement. Il était allongé sur un lit d’hôpital dans une chambre aux murs gris, sans fenêtre et à l’éclairage artificiel. Son corps était relié à toutes sortes d’appareils et de moniteurs de surveillance. Deux personnes étaient présentes autour du lit.

— Comment va-t-il ? demanda un homme chauve, assez âgé.

— Son état n’a toujours pas évolué depuis que nous l’avons retrouvé, lui expliqua une femme en blouse blanche.

— Mais comment cela se fait-il ? Que lui arrive-t-il ?

— Nous n’en savons rien. Son cerveau est en activité mais pour ce qui est de son corps, il semble être dans une sorte de stase.

— Une stase ? fit l’homme.

— Oui, comme un coma.

— Mais comment un homme en parfaite santé peut tomber dans le coma comme ça ? interrogea Hammond.

— Alors, ça, je ne peux pas vous le dire, mon général, avoua la doctoresse.

— Et vous n’avez noté aucun changement depuis que nous l’avons retrouvé dans cet état ?

— Par moment, son cerveau décuple son activité, mais ça ne dure jamais très longtemps, expliqua le docteur Fraiser.

— Il nous faut savoir ce qui se passe pendant ces brèves phases de suractivités ? Je veux des réponses. C’est un de mes meilleurs hommes et je le veux sur pieds dans les plus brefs délais.

— À vos ordres, mon général, fit Janet Fraiser en jetant toutefois un coup d’œil pour le moins soucieux à son patient.

Elle ne voyait pas du tout ce que le major français pouvait avoir et quelle était la cause de son mal.

Le général Hammond, chef du complexe du SG-C, quitta l’infirmerie, lui aussi inquiet de l’état étrange dans lequel était plongé le leader de SG-20.


Alex Raziel, croyant vivre une aventure passionnée avec Mathilda, était bien content de sa vie. Cela faisait maintenant plusieurs semaines qu’il fréquentait son adorable et charmante voisine et comme la chance n’arrivait jamais seule, toutes ses missions se déroulaient sans le moindre incident. C’était comme dans un rêve. Et bien que cela le fût réellement, le français n’en savait rien. Dans son esprit tout était parfaitement réel.

Ses cauchemars l’avaient suivi pendant plusieurs jours. Mais après en avoir parlé avec Mathilda et une fois qu’il s’était confessé et lui avait avoué ses peurs, ses mauvais rêves s’en étaient allés.

Il ne lui avait bien entendu pas dévoilé la vérité et avait habilement manœuvré pour lui en faire part derrière une façade. Il lui avait en effet raconté qu’il était créateur de jeux vidéo et qu’il avait inventé un monde de science-fiction pour son projet. Ce monde était bien sûr rigoureusement identique à celui dans lequel évoluait le major à partir de la base de Cheyenne Mountain.

Il avait ainsi pu lui parler du projet StarGate, des extraterrestres et de toutes les planètes qu’il avait explorées en passant par ce biais. Mathilda avait été d’amblée intéressée et écoutait tout ce que le major pouvait lui raconter. Elle lui posait de nombreuses questions pour qu’Alex lui décrive plus précisément certains éléments. Comme la base, son organisation, ou encore ses codes d’accès…


***




page précédente        page suivante

Commentaires sur SG20 :

Pas encore inscrit ?